Réfléchir ensemble
au sens à donner
aux progrès de la
médecine, au service
de l'homme

 

L’examen des caractéristiques génétiques : que peut-on espérer du développement de la médecine prédictive ?

Cette rubrique ne traite pas des tests génétiques pratiqués avant la naissance (voir rubrique DPI/DPN)

La médecine prédictive repose sur l’utilisation de tests génétiques.

Les tests génétiques permettent de confirmer une maladie, de la détecter avant qu’elle n’apparaisse ou d’estimer la probabilité, le risque, qu’une maladie ne survienne. Ils permettent également de détecter chez une personne le risque de transmettre une anomalie génétique à sa descendance, alors que la personne porteuse de l’anomalie est indemne de la maladie correspondante.

Le développement des tests génétiques est lié à celui des connaissances sur l’ADN et sur les gènes.

L’essor de la médecine prédictive suscite beaucoup d’espoir mais soulève également un certain nombre de questions :

Aujourd’hui en bonne santé, comment puis-je vivre dans la perspective d’une maladie annoncée ?
Ai-je le droit de « ne pas vouloir savoir » ? Et pourtant, « savoir » pourrait me permettre d’agir et d’organiser ma vie en connaissance de cause ?

Mais les gènes n’expliquent pas tout, d'autant que la science des gènes n’en est qu’à ses débuts. Une “prédiction” n’est pas une certitude.

Il n'en reste pas moins que des sociétés étrangères ont compris l’intérêt commercial que représentent les tests génétiques et de fait ces tests sont en vente libre sur Internet. Dès lors, que faire face au développement de ce marché, d’autant que la fiabilité de ces tests n’est pas toujours garantie ? Les résultats sont reçus directement par la personne, sans la présence d’un médecin, sans accompagnement, sans proposition de prise en charge.

De surcroît, l’utilité de ces tests n’est pas toujours avérée. Et le marché ainsi ouvert génère donc, à des fins purement mercantiles, une demande factice.

  • actualités
  • base documentaire et législative
  • Voir tous les avis sur ce sujet